Casque trottinette : les meilleurs modèles en 2020

Si le port du casque à vélo est fréquent et peu contesté, il en est autrement du port du casque en trottinette. Malgré l’apparition et la multiplication des trottinettes, notamment électriques, ces dernières années, il n’est pas rare de voir leurs utilisateurs dépourvus de casques. Pourtant, le casque est d’une importance capitale : 40% des blessures en trottinette touchent la tête. Alors, si vous avez décidé de rouler en toute sécurité, voici, pour vos balades en trottinette, notre sélection des meilleurs casques en 2020, pour que vous le trouviez au plus vite sans vous prendre la tête.

Casque trottinette : notre sélection des 4 meilleurs modèles

Cairn Prism : classique et sobre

Le modèle Prism de la marque Cairn, l’une des marques leader sur le marché des casques vélos, est la valeur sûre de notre sélection. Parfait pour un effet classique et passe-partout, vous ne serez pas original, mais vous serez certain de ne pas avoir l’air ridicule. De plus, ce casque bat des records en termes de prix : c’est le casque le plus abordable de notre sélection. Pourvu d’aérations, c’est un casque léger agréable à porter. Si vous recherchez un casque pour une utilisation citadine ou occasionnelle, le modèle Prism de Cairn vous conviendra parfaitement. Et si, toutefois, vous trouvez le design trop terne à votre goût, sachez que Cairn propose de nombreuses variantes au modèle Prism.

Pour

  • passe-partout
  • abordable
  • léger et aéré

Contre

  • terne
  • utilisation occasionnelle

Salomon Brigade : le casque de ski polyvalent adapté aux cyclistes

Le casque Brigade de Salomon est un casque de ski polyvalent conçu pour être adapté au cyclisme. Il conviendra parfaitement à la pratique de la trottinette. Optimisé grâce à une technologie anti-chocs homologuée et à une aération spécialement conçue pour la gestion de la chaleur, le casque Brigade est l’alliance parfaite du confort et de la sécurité. De plus, vous pourrez garder ce casque léger un long moment sur la tête sans ressentir d’inconfort. Son design sobre vous donnera un air militaire, paré à toute épreuve. En revanche, il reste un peu terne. Il est possible d’acquérir le casque Brigade de Salomon à un prix relativement raisonnable, sans pour autant se situer dans les tarifs les plus bas du marché.

Pour

  • léger
  • sécuritaire

Contre

  • design militaire un peu terne

EOLE Road : le casque jet, au look vintage

Le casque jet Road d’EOLE est le modèle idéal pour les trotteurs également conducteurs de scooter. En effet, le casque jet est généralement porté pour la pratique du scooter, mais il est parfaitement adapté à la trottinette. Disponible en noir ou en blanc et pourvu d’une visière, le modèle Road d’EOLE vous donnera un look vintage tout en vous protégeant parfaitement. Ce casque est le choix idéal pour un citadin roulant près des voitures. En plus de toutes ses qualités, le Road est disponible à un prix très abordable. Néanmoins, il n’est pas pourvu d’aérations, à éviter, donc, en pleine canicule.

Pour

  • design
  • prix
  • également pour le scooter

Contre

  • pas d’aérations

O’Neal Sierra II Torment : pour un style affirmé

Si vous aimez jouer les durs à cuire, c’est le casque qu’il vous faut ! Pourvu d’une coque en ABS et d’une mentonnière, ce casque intégral vous apportera une protection optimale. Il possède également une visière réglable en hauteur et un pare-soleil teinté. En ce qui concerne l’entretien, le Sierra II Torment dispose d’une doublure amovible lavable. Ce casque est plutôt conseillé pour les trajets en trottinette à vitesse élevée, hors agglomération. Le Sierra II Torment se distingue aussi et surtout par son design affirmé, qui ne vous laissera pas passer inaperçu. Son seul véritable défaut reste son prix, assez élevé.

Pour

  • design
  • sécurité
  • beaucoup d’options

Contre

  • prix
  • pas pour une utilisation de tous les jours

Port du casque trottinette : obligatoire ?

Faut-il vraiment porter un casque en trottinette ? Voici ce qu’en dit la loi.

Trottinettes non motorisées

Si le port du casque n’est pas obligatoire pour les utilisateurs de trottinettes non motorisées, il est cependant fort recommandé. Et ce, en particulier pour les enfants, pour qui le port du casque est obligatoire à vélo en-dessous de l’âge de 12 ans.

Trottinettes électriques

En revanche, en ce qui concerne les trottinettes électriques, le port du casque est obligatoire hors agglomération. En ville, il reste fortement conseillé. Notez que l’usage d’une trottinette électrique est interdite pour les enfants de moins de 12 ans. Il est également interdit de transporter un passager sur une trottinette, même si celui-ci est équipé d’un casque.

Pourquoi porter un casque trottinette ?

Concrètement, à quoi sert un casque ?

Réduction du risque de traumatisme crânien

Le port d’un casque à vélo ou en trottinette peut réduire fortement le risque de traumatisme crânien. En effet, le casque, évitant à la tête d’absorber entièrement le choc de la chute, permettrait de réduire ce risque de traumatisme jusqu’à 85%.

Se protéger de la météo

Le casque, dépourvu d’aérations, permet de se protéger de la pluie, en gardant la tête bien au sec. À l’inverse, en cas de canicule, le casque, de préférence avec aérations, peut éviter les coups de chaleur.

Les différents types de casque trottinette

Il n’existe pas de casque exclusivement conçu pour les trottinettes. Et pour cause : de nombreux casques s’adaptent parfaitement à la pratique de la trottinette.

Le casque de vélo

Le casque de vélo s’adapte totalement à la pratique de la trottinette. Simple et léger, il s’agit du casque le moins contraignant, parfait pour ceux qui ne supportent pas les casques. En revanche, c’est le casque qui vous assurera la moins grande protection. Ce n’est donc pas le casque idéal si vous êtes adepte des grandes vitesses ou des sentiers sinueux.

Le casque de snowboard

Le casque de snowboard est parfaitement adaptable aux trotteurs : léger mais plus solide que le casque de vélo, c’est un bon compromis pour le trotteur citadin.

Le casque jet

Le casque jet, généralement porté par les utilisateurs de scooters, assure une bonne protection de votre tête, sans être totalement fermé. Ainsi, il s’adapte plutôt bien aux trotteurs dont l’utilisation de la trottinette est régulière.

Le casque intégral

Le casque intégral, souvent utilisé par les motards, est préconisé pour les grandes vitesses. Doté d’une armature protégeant le menton et le cou, il vous confère une protection maximale. Cependant, ce n’est pas le casque le plus léger et peut être difficile à porter sur une longue période.

Le casque cross

Le casque cross est parfait pour les utilisateurs qui aiment le risque ! Ce type de casque est conçu pour les adeptes de grandes vitesses et de trajets tout-terrain. Ce casque très léger, pourvu de grandes aérations, est parfait pour les trotteurs. Par contre, il n’est pas possible d’y fixer une visière, ainsi, il vous sera préférable de vous équiper de lunettes spéciales, afin de vous protéger du soleil et de la poussière.

Comment choisir le meilleur casque trottinette ?

Casque trottinette

Difficile de s’y retrouver parmi tous ces modèles… Comment être sûr de ne pas se tromper dans un choix qui implique la protection de ses enfants ou de soi-même ? Nous vous livrons les principaux critères à prendre en compte dans l’achat de votre casque trottinette.

L’utilisation

Il faut tout d’abord vous questionner sur votre utilisation de la trottinette. Vous n’allez pas choisir le même casque selon la fréquence d’utilisation, la distance, la vitesse, ou encore le type de route que vous comptez emprunter. Pour une utilisation occasionnelle, comme une balade printannière en famille à basse vitesse, un simple casque de vélo pourra suffire. En revanche, les adeptes de vitesse ou même de courses, préfèreront un casque de moto voire un casque cross. Il existe également des casques pliables, très pratiques à transporter.

La taille

Un casque de mauvaise taille pourrait créer une gêne et un inconfort chez son porteur. Ainsi il est important de bien choisir la taille de son casque, le plus simple étant de mesurer son tour de tête. La plupart des casques sont ajustables, ce qui est très pratique, notamment chez les enfants, car cela évite de racheter un casque chaque année, suivant leur croissance.

La sécurité

La sécurité est l’un des critères les plus importants dans le choix de votre casque trottinette. En effet, le rôle du casque est d’assurer la protection de son utilisateur. Il ne faut donc pas se tromper au risque de provoquer l’effet inverse à celui recherché. Pour ne pas se tromper dans le choix de votre casque, il est recommandé de vérifier le marquage CE du produit.

Le confort

Il est important de se sentir bien dans son casque. Cela passe bien évidemment par la taille, la qualité de la sangle, mais aussi par la matière de l’intérieur du casque et les éventuelles aérations. Choisir un casque avec aérations a l’avantage d’éviter les coups de chaleur lors des promenades en été. Cependant, méfiez-vous de la pluie ou équipez-vous d’un accessoire anti-pluie en plus.

Les accessoires

Un casque, oui, mais optimisé !

Le rétroviseur

Il existe des rétroviseurs adaptables sur casques de vélo et trottinette ! Ce qui peut s’avérer très utile afin d’éviter de devoir se retourner pour voir ce qui se passe derrière vous. De nombreux parents utilisent notamment un rétroviseur pour surveiller leurs enfants.

La lumière

Afin d’être visible la nuit ou pendant l’hiver, en plus de vous vêtir d’un gilet jaune de haute visibilité, vous pouvez munir votre casque de lumières, qui se fixent facilement sur votre casque. Sans oublier d’équiper votre trottinette d’éclairage !

Une GoPro

Et pourquoi ne pas filmer vos promenades ? En fixant une caméra telle qu’une GoPro sur votre casque, vos balades en trottinettes resteront gravées à jamais.

Autres protections

Un casque, c’est bien, mais pour une protection optimale, pensez à vous équiper d’autres protections lorsque vous utilisez votre trottinette : des coudières, des genouillères et des protèges-poignets pour vos articulations, mais aussi des lumières et gilets jaunes pour la visibilité.

Comment convaincre un enfant de porter un casque trottinette ?

Pas toujours facile de convaincre un enfant de porter un casque. Surtout lorsqu’il ne s’agit pas de vélo mais bien de trottinette ! On vous donne quelques astuces pour vous en sortir face à ces petites têtes de mules.

Choisir le bon design

Un casque de la bonne couleur ou à l’effigie de son super-héros préféré pourrait suffire à conquérir votre enfant. Pour être sûr de ne pas vous tromper, choisissez-le avec lui. Ainsi impliqué, il considèrera moins le port de ce casque comme une chose imposée.

Customiser son casque

Si votre enfant ne trouve pas son bonheur parmi les différents designs de casques proposés, vous avez la possibilité de customiser le casque en choisissant un casque uni puis en le repeignant vous-même. L’enfant sera fier de créer son propre casque puis de porter son oeuvre sur sa tête. Une alternative parfaite pour les petits artistes qui veulent un casque unique !

Vanter les mérites du casque

Peut-être que la raison l’emportera sur le caprice lorsque l’enfant aura compris que le casque est son allié et non une contrainte. Expliquer à l’enfant le rôle d’un casque peut être un bon moyen de le convaincre. Si cela ne suffit pas, il est toujours possible de lui montrer des photos de grands cyclistes professionnels affublés d’un casque.

Dois-je acheter un casque trottinette à mon enfant ?

Le port du casque est obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans. En revanche, pour les utilisateurs de trottinettes, il n’est pas obligatoire. Cependant, il est fortement conseillé de munir son enfant d’un casque, surtout s’il s’agit d’une trottinette électrique.

Comment nettoyer son casque de trottinette ?

Pour nettoyer son casque, évitez les produits chimiques. Il suffit d’une éponge et d’eau savonneuse, ou bien d’un spray nettoyant spécialement conçu pour les casques vélo. Vous pouvez également laver les mousses à 30° à la machine. Laissez ensuite votre casque ainsi que les mousses sécher à l’air libre.

Comment choisir la taille de son casque trottinette ?

La façon la plus simple est de mesurer son tour de tête à l’aide d’un ruban à mesure, puis de le comparer avec les tailles proposées par la marque de votre choix. Attention, les tailles diffèrent selon les marques.

Quand changer de casque ?

Un casque homologué a une durée de vie de 3 à 5 ans en moyenne. Cependant, après une chute, même si votre casque n’est pas visiblement endommagé, il vous faudra le remplacer. En effet, les casques sont en général constitués de polystyrène, dont les qualités d’absorptions pourront se détériorer en fonction du temps et des chocs subis.

Comment porter et ajuster un casque trottinette ?

Le casque ne doit ni être porté trop en avant ni trop en arrière. Pour bien l’ajuster, appliquez la technique 2V1 : un espace de 2 doigts entre les sourcils et le contour du casque, sous les oreilles, les sangles forment un “V”, enfin, 1 seul doigt doit pouvoir être glissé entre la sangle et le menton.

Ce qu’il faut retenir sur le casque trottinette

Pensez à bien choisir le casque qui correspond à vos besoins, selon votre utilisation de la trottinette. Le choix d’un casque varie énormément selon les critères de son porteur. Même si le port du casque en trottinette est largement moins règlementé que celui du port du casque à vélo ou à moto, il faut garder à l’esprit que porter un casque en trottinette permet de réduire considérablement les risques de blessures à la tête telles que les traumatismes crâniens. Ainsi, il est vivement recommandé de porter un casque lors de la pratique de la trottinette.