Accessoires de trottinette : les meilleurs en 2020

On vous dit tout sur les accessoires de trottinette indispensables.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une trottinette, et vous vous sentez prêt à entrer en piste ? Mais comment pratiquer la trottinette correctement sans quelques accessoires indispensables ? Qu’il s’agisse de protections de sécurité, ou de décoration pour personnaliser votre trottinette… Voici tout ce que vous devez savoir à propos des accessoires de trottinette, avant de vous lancer à pleine vitesse dans les rues !

Le casque

S’il ne fallait choisir qu’un accessoire indispensable, ce serait bien évidemment le casque que vous devriez porter. Il n’existe pas de casques spécialement conçus pour la pratique de la trottinette uniquement. Il s’agit de casques qui peuvent être utilisés pour d’autres véhicules, comme le vélo, le skate, le roller, le BMX, le scooter, la moto, la motocross, ou encore le snowboard.

Bien qu’il ne soit pas légalement obligatoire, il est extrêmement recommandé de porter un casque en trottinette. Et ce, d’autant plus lorsque vous pratiquez le freestyle ou conduisez une trottinette électrique. Cependant, pour les utilisateurs de trottinettes électriques hors agglomération, le port du casque devient obligatoire. Il en est de même pour les enfants de moins de 12 ans.

Si le port du casque est tant recommandé, c’est bien parce qu’il y a un réel risque de blessure, et il ne doit pas être considéré comme un frein à votre amusement. En effet, plus de 40% des blessures obtenues à la suite d’une chute à trotinette touchent la tête. Porter un casque diminue ainsi très fortement les risques de traumatisme crânien.

Il existe d’ailleurs différents types de casque, selon l’usage que vous faites de votre patinette. En effet, un promeneur du dimanche ne portera pas le même casque qu’un cascadeur, ou qu’un utilisateur effectuant des trajets réguliers. Certains casques sont plus solides, conçus pour les sports extrêmes, d’autres sont plus légers.

Bien sûr, il est toujours mieux de ne pas se contenter d’un casque, mais de s’équiper d’autres protections. Parmi la panoplie de sécurité du rider : des genouillères, des coudières, ou encore des protèges-poignets.

L’antivol pour trottinette

antivol trottinette

Même si la trottinette est un moyen de transport pratique et facilement transportable, vous pourriez être amené à devoir la laisser à l’extérieur un moment. Pas question alors de la laisser stationner ainsi, car les vols de vélos et de trottinettes sont malheureusement très fréquents. Il vous faudra vous munir d’un antivol.

Tout comme pour les casques, il n’y a pas d’antivol spécialement conçu uniquement pour les trottinettes. Il s’agit des mêmes antivols que pour les vélos, scooters, motos, ou autres engins à deux roues ou de glisse urbaine.

Il existe différentes sortes d’antivol, plus ou moins fiables, et pour toutes les gammes de prix. Tous les antivols n’utilisent pas la même technologie. Certains sont de simples cadenas, qui s’enroulent autour de votre trottinette. D’autres sont plus solides, et en forme de “U”. Il existe aussi des antivols en forme de menottes, qui font partie des plus fiables. Les antivols peuvent être faits de différents matériaux, certains sont par exemple en alu et d’autres en acier.

Il y a plusieurs gammes de prix assorties aux différentes sortes d’antivols. Bien entendu, plus l’antivol sera fiable, plus il sera coûteux. C’est pourquoi, vous devez vous questionner sur la valeur de votre trottinette, et sur le risque de vol auquel vous êtes exposé. Si vous n’utilisez que rarement votre antivol et votre trottinette, il est moins utile d’investir dans un antivol de haute sécurité que si vous possédez une trottinette électrique qui vous sert quotidiennement pour vous rendre au travail. Il est généralement conseillé de mettre entre 10 et 15% du prix de votre vélo ou de votre trottinette dans votre antivol. Un bon antivol peut se trouver à partir de 30 euros.

Attention à bien installer votre antivol. Les trottinettes sont des engins facilement démontables, notamment une trottinette pliable et réglable. Il est donc particulièrement facile pour un voleur de s’en emparer. Ainsi, faire passer l’antivol dans la roue avant, même les grandes roues, autour du deck, ou du guidon, n’est pas une bonne idée. La meilleure façon de l’attacher est de le faire passer dans la fourche.

Cependant, gardez à l’esprit que malgré tout, aucun antivol n’est infaillible. Un voleur motivé viendra toujours à bout d’un antivol. Ainsi, ne laissez jamais votre trottinette sans surveillance trop longtemps, ni dans un endroit avec peu de passage.

Enfin, si vous craignez réellement le vol de votre trottinette, vous pouvez toujours faire appel à une assurance. Assurez-vous bien tout de même que la valeur de la trottinette en vaille la peine.

Les autres accessoires de trottinette

Il existe de nombreux autres accessoires pour accompagner votre trottinette. Pour renforcer encore votre sécurité, notamment la nuit, vous pouvez munir votre trottinette d’une lampe, ou porter un gilet de haute sécurité.

Vous pouvez aussi équiper votre trottinette d’accessoires pratiques, comme un panier ou un porte-gourde, très utiles pour aller pique-niquer.

Il est également possible de personnaliser votre engin avec des accessoires de décoration. Les propriétaires de trottinettes freestyle ont particulièrement tendance à customiser leur trottinette. Ils utilisent par exemple pour cela des stickers, des roues ou des tubes lumineux. Les riders peuvent aussi changer certaines pièces de leur trottinette, comme les freins, les poignées ou le grip.

Certains pratiquants de freestyle ou de trottinette tout-terrain fixent une caméra GoPro à leur casque afin de pouvoir partager leurs exploits avec leurs amis.

Maintenant que vous savez tout sur les accessoires à ne pas oublier avant de vous lancer dans la trottinette, vous n’avez plus qu’à vous équiper, et vous voilà parés pour vous lancer sur le trottoir ou la piste de freestyle !