FAQ

Côté pratique :

Où peut-on acheter un footbike/trottinette ?

Voir la page Où Acheter

Est-il difficile d’apprendre à en faire ?

N’a-t-on pas tous commencé par la trotinette ?

En fait, cela fonctionne presque comme un vélo… C’est tout de même plus fatiguant que le vélo, mais moins que la course à pieds.

 

A quelle vitesse peut-on aller ?

Cela dépend de votre condition physique.

A 10 Km/h, on fait l’effort équivalent à celui de la marche à pied. A 15km/h, on commence à forcer. A 23 Km/h, on est à fond !!!

Un effort moyen vous permettra de rouler à la vitesse d’un cycliste qui roule tranquillement, soit environ 18 km/h. L’entraînement devient physique lorsque l’on maintient des vitesses entre 21 et 25 km/h. Si vous aimez l’effort court et intensif, sachez qu’un bon sprinter peut atteindre une vitesse proche de 40 km/h.

Après avoir fait vos débuts sur du plat, lancez-vous dans une montée… Si celle-ci devient raide vous pourrez facilement courir à coté du footbike en le tenant avec une seule main .

Vous apprécierez la stabilité de votre trottinette dans les descentes.

 

Doit-on changer de pied ?

Oui, et fréquemment, sauf si vous voulez faire travailler vos muscles en anaérobie. En général, la fréquence de changement de pied se situe entre 3 et 10 kick avec le même pied, et à partir de 5 si vous voulez aller vite.

 

Quelle est la partie la plus difficile dans l’apprentissage du footbike/trottinette ?

Etre détendu tout le temps ! Beaucoup de gens ont les jambes trop raides.

Utiliser les deux pieds de la même manière. Vous pouvez par exemple commencer par kicker 5 à 7 fois avec un pied puis changer de pied. Après quelques séances d’entraînement, la musculature de vos jambes devient plus symétrique (contrairement à certaines idées reçues). La jambe qui se trouve en appui sur la plate-forme est celle qui travaille le plus et se fatigue le plus rapidement.

 

Un footbike/trottinette est-il facile à entretenir ?

Oui, grâce à un design simple : il n’y a ni chaîne, ni dérailleur, presque rien à casser et donc à réparer. Les seuls éléments à vérifier sont les freins et la pression des pneus.

 

Est-ce qu’on use beaucoup de souliers ?

La réponse d’Alpo Kuusisto lors de son Paris-Brest-Paris en 2002 fut : « une paire de souliers dure le même temps que 4 pneus. Ceux-ci ont servi 15.000 km ».

 

Comment transporter les bagages ?

Certains footbikes/trottinettes sont équipés de panier pour les petites courses. De plus, il existe des porte-bagages avant, sinon vous pouvez toujours emporter votre sac à dos, cela n’est nullement gênant.

 

Le footbike est-il tout-terrain ?

OUI ! Le modèle « routier » va facilement sur les chemins faiblement accidentés , on pourrait le comparer à un VTC ( vélo Tout Chemin )

Il existe des modèles tout terrain qui ont de fantastiques possibilités en hors-piste à l’image des VTT pour la descente .

Il est facile d’améliorer le modèle de base : A part la roue arrière qui sur certains modèles utilise un moyeu étroit, tout les composants sont issus du monde du vélo, donc très facilement évolutifs.

 

Votre sécurité ?

Il est recommandé de mettre un casque de vélo et des gants

Tenez toujours votre guidon avec les deux mains (sauf à allure modérée).

 

Côté Fitness :

Quels sont les principaux bénéfices ?

Avec des séances d’entraînement régulières, vous pouvez compter muscler les mollets , renforcer et modifier le tonus des quadriceps et affermir les cuisses et les fessiers. En adoptant une bonne technique (i.e. : soulevant le genou vers l’avant) vous pourrez également renforcerer vos abdominaux.

Le bonus : Vous pourrez vous étirer tout en roulant !

 

Quel plan d’entraînement suivre pour progresser rapidement ?

Si vous voulez être rapide en footbike/trottinette, vous devez donner un coup de pied puissant. C’est aussi simple que cela ! Sinon :

  • Faire des accélérés est très bénéfique. Par exemple : faire 10 fois 2 kilomètres à une vitesse de 23-24 Km/h avec des intervalles de repos de 2 minutes.
  • Les longues sorties sont très importantes également. Par exemple : 40 à 70 kilomètres avec une vitesse moyenne de 17 à 20 km/h.
  • Il ne faut pas non plus négliger les périodes de repos et la pratique d’autres sports

afts.fr