Pilsen – championnats du monde 2014

 

Fin Août 2014, dix ans après le premier championnat du monde de Footbike, la république accueillait à nouveaux la crème des pousseurs mondiaux pour qu’ils déterminent leurs champions.

Quatre épreuves au programme :
– Sprint
-Critérium
– Relais
– Endurance

Pour la France, le week-end, veille de rentrée scolaire n’était pas la plus simple. Deux clubs ont envoyés des participants,

Trot’In Lyon
Yohann et Jean-Charles

DSCN0828

 

Christophe

DSCN0856

 

Footbike Team 44
Avec Serge, Christophe et Marie France

DSCN0925

Claude l’Avignonnais devrait rapidement rejoindre le Trot’In LyonDSCN0843

Vendredi : Critériuml
C’est dans un village à unedizaine de kilomètre de pilsen, Mesto, qu’était organisé cette première épreuve. Avec un circuit court, technique (beaucoup de virages serrés) et une météo très pluvieuse, les organisateurs ont modifiés les plannings en splittant les catégories les plus nombreuses (hommes vétérants, masters séniors).

Chez les femmes séniors c’est rosanne Reijne qui bouclé les 6 tours la première s’imposant dès cette première course, comme la patronne incontestable.

Marie-France remporte la victoire chez les vétérantes.

Chez les hommes, ce sont les vétérans qui se sont élancés les premiers : Là aussi, même si serge fait une belle course, Peter Groenvelt (NED) surclasse haut la main la concurrence. Hannu Vierikko fait également parti de la course, avec en prime l’utilisation de son nouveau kickbike en 2×700.

Vient enfin les seniors, masters : parmi les prétendants, il faut noter la présence de Alpo Kuusisto, Kai immonen, Michal kulka, jan vlasek, Marek kadlek, christian inversen pour les plus connus.

Après un démmarrage ultra rapide, la chute de Christian en tête puis de Marek, laisseront l’explication final se faire au profit d’Alpo.DSCN0788

Relais :

Samedi : Sprint

Alors que dans les deux derniers championnats du monde de 2010 et 2012 les sprints avaient lieu sur des stades d’athlétisme sur une distance de 400m, les organisateurs avaient choisis un terrain un peu plus exotique avec une boucle de 900m avec pont en pavé pour les qualifications.
Les eries quant à ellles, se déroulent sur deux tours de 400m avec des virage serrés : spectacle assuré, même si de l’avis général, cette épreuve était plus du « short track » voire du « four cross » que du sprint.

La video de Pavel résume le mieux la belle ambiance de cete journée ensoleillée et riche de chute et dérapages

Yohann, qualifié en final junior chutera très lourdement alors qu’il était en tête, il finira le week-end en béquille et profitera d’une visite à l’hôpital local.DSCN0912

Dimanche : endurance

Le circuit reprend un tracé régulièrement utilisé à pilsen : il s’agit un circuit en Y qui alterne entre longues montées et évidemment longues descentes, la vitesse peut être importante, hannu vierikko, ce souvient avoir atteint le 99km en 2006 sur terrain sec. Mais ce dimanche matin, il pleut. Les femmes partent pour 3 tours de 9 km, les hommes en auront 4 à boucler.

Chez les femmes, rosanne finira sont carton plein sur ces championnats, Marie-France s’impose comme la vétérante du moment.
Chez les hommes, serge fera une très belle course, mais ce sont bien les meilleurs kickers qui ont défendus leur place : alpo ne resistera pas à la puissance de michal kulka, qui connait parfaitement ayant tout les deux parcourus l’ensemble des étapes du tour de France cycliste.

L’arrivée :

final

 

Christophe Ramé : première participation à une course IKSA : très prometeur

DSCN0785 serge1